Qu’est-ce que le droit pénal spécial ?

Le droit pénal spécial est une branche du droit pénal qui consiste à définir les infractions, énonce ces dernières et détermine les peines ou les sanctions. Son domaine touche surtout le vol, le recel, le blanchiment, l’escroquerie, la mise en danger d’une autre personne ou encore l’abus de confiance.

 

Quel est l’objet du droit pénal spécial ?

L’objet du droit pénal spécial est constitué de deux critères de l’infraction pénale : le matériel et l’organique. Pour le critère matériel ; les peines dépendent de la nature des actes. La répressive a pour but de punir directement l’individu qui a fait la faute comme l’amende. La nature dissuasive quant à elle, consiste à désigner une autre personne qui n’a pas commis l’acte. Pour ce cas, la peine s’adresse à un groupe d’individus et il faut avoue qu’elle est plutôt sévère. Le critère organique permet d’exclure toutes les sanctions évoquées ci-dessus. Effectivement, il y a des sanctions pénales devant les juridictions pénales comme les dommages et intérêts qu’ils soient dépendants ou non d’une commission. L’objet du droit pénal spécial est très vaste puisqu’il se porte sur toutes les infractions applicables. Il faut savoir que ces dernières doivent être choisies en fonction d’un critère qualitatif. Ainsi, il est plus facile de déterminer les peines pour les infractions les plus complexes.

 

Quels sont les différentes infractions concernées par le droit pénal spécial ?

Un avocat en droit pénal spécial a pour rôle de régler les crimes et les délits contre les personnes. Il doit faire en sorte de restaurer la paix dans la société puisqu’effectivement, un délinquant essaie de tout détruire. Il traite également les atteintes volontaires à la vie comme le crime, le meurtre, l’homicide et enfin l’assassinat. Il a intérêt à découvrir ce qui s’est réellement produit car il arrive en effet qu’une personne n’ait pas la volonté de tué et a blessé un individu. Le droit pénal spécial touche également tout ce qui est infractions sexuelles qui portent atteinte à la liberté sexuel de la victime.  Par ailleurs, l’atteinte à la dignité sera également condamnée car tout le monde a le droit au respect. Il s’agit plus précisement de la discrimination, le proxénétisme, le bizutage et tant d’autres encore. Les auteurs du crime contre la nation et la paix du public obtiendront une sanction en fonction du degré de la gravité de la circonstance